FANDOM


Chapitre 1
Infobox chapitre 1
Infos principales
Nom Japonais アキバにタダで行けるから
Nom Romanisé Akiba ni Tada de Ikerukara
Nom Français Parce que je peux me rendre à Akiba gratuitement
Publication 21 février 2008
Nombre de page 50
Tome Tome 1
Lecture en Ligne
Scan : Français
Chronologie des Chapitres
← Précédent Suivant

Parce que je peux aller à Akiba gratuitement (アキバにタダで行けるから) est le premier chapitre.

RésuméModifier

Sakamichi Onoda vit son premier jour au lycée Sôhoku et décide de s'inscrire au club d'anime mais malheureusement le club est fermé par manque de membres. Il fait la rencontre de Miki Kanzaki dans le couloir et l'invite à rejoindre le club mais elle est dans le regret de refuser. Puis il rencontre Shunsuke Imaizumi à la fin de la classe sur la montée de la porte de derrière réputée pour être très abrupte. Onoda tombe lamentablement durant la descente et est laissé derrière par Imaizumi. Imaizumi reste choqué quand il recroise Onoda chantant à tue-tête grimpant aisément la montée.

Résumé détailléModifier

Le chapitre commence en ville, avec des jeunes marchant en direction du lycée. Ils discutent gaiement de ce que chacun a prévu de faire après la classe : deux garçons ont prévu d’aller à Shibuya, un groupe de fille voulant voir un concert, etc… Onoda apparaît sur son vélo de ville en pensant lui aussi, à ce qu’il allait faire après les cours. Il va à Akibahara ! Un quartier de Tokyo réputé pour ses figurines, DVD, jeux, goddies d’animes, et bien sur les jouets des capsules inédites. Tout ce qu’aime de le jeune Onoda Sakamichi. Mais aujourd’hui est un jour spécial pour notre écolier : la sortie du 1er Trakon en DVD. Il doit absolument y aller, et heureusement pour lui, son lycée est plus près de ce quartier que de sa propre maison. Il pourrait y être avant tout le monde et cela lui donne des frissons d’excitations.

Perdu dans ses pensées, il se fait bousculer par un groupe habillé en kimono. Onoda déteste les clubs de sports, il trouve ça effrayant. Il se dit fermement qu’il n’accepterait jamais d’y enter même si on lui demandait. Il arrive à une intersection lui proposant un chemin de 4 kilomètres menant à la porte avant sur une route plate ou un chemin de 2 kilomètres menant à la porte arrière mais sur une rude montée. Onoda choisit de prendre le chemin le plus court pour aller au Lycée Souhoku. Il mit ses écouteurs pour écouter « Love Hime Opening Koi no Hime Hime Pettanko ». Il avait vérifié cette au moins cinq fois auparavant, les autres étudiants qui prennent le bus et le train prennent la route menant à la porte avant afin que personne n’utilise la porte arrière. Ainsi il pourra chanter aussi fort qu’il le souhaite personne ne l’entendra. Mais avec ses écouteurs, il n’entendit pas la voiture derrière lui et se fit percuter. Le chauffeur s’excusa et donna une carte de visite à Onoda au cas où quelque chose d’autre arrivait. Takahashi se fit rappeler et s’excusa auprès de son passager, il ne s’attendait vraiment pas à voir quelqu’un sur cette route. Shunsuke Imaizumi, regarda la route et s’exclama que seule une personne avec un vélo avec dix vitesses, il reste convaincu que c’est impossible de monter une pente aussi raide avec un simple vélo.

Image 3 Chapitre 1

Le lycée Sôhoku dans la préfecture de Chiba, quinze minutes en bus de la gare Gakuen Jousou sur la ligne principale de Sōbu, et situé sur une colline de la péninsule de Bousou, c’est une école d’enseignement général. Onoda y fait son premier jour de classe, tandis que les autres font connaissance et choisissent leurs clubs sportifs, Onoda ouvre le journal du lycée et voit qu’il y a un club d’anime. Comme il a vécu en banlieue, il n’avait personne avec qui parler de sa passion durant ses trois années de collège. Il rêve déjà du jour où il irait à Akihabara avec ses futurs amis.

Après les cours, il se dirigea enthousiaste vers le club, mais celui-ci est malheureusement fermé par manque de membres. Deux jeunes étudiantes passaient par là et entendirent les cris désespérés d’Onoda. L’une des jeunes filles ne pensait pas qu’un club présent dans le guide était dissous, Onoda se précipita sur elles leur criant qu’il y avait encore de l’espoir pour le club. Mais elles avaient déjà rejoint chacune un club, celui de tennis pour Aya et de cyclisme pour Miki. Elles partirent dans le couloir disant qu’il irait surement à Akiba, Miki se retourna et cria qu’Onoda devrait se dépêcher s’il ne voulait pas louper le bus. Onoda est étonné qu’une fille s’inquiète pour lui.
Image 4 Chapitre 1

Imaizumi se dirige vers les vestiaires pour mettre sa tenue de vélo, il a déjà parlé au capitaine du club mais il soumettra son inscription officielle plus tard. Il est convaincu qu’il devra se battre contre un membre de l’équipe qui a participé à l’inter-lycées. Il va vers la porte arrière pour rouler en montagne mais il croise Onoda et lui demande qui il est. Imaizumi lui dit que cette route est trop dangereuse pour lui, qu’il ferait mieux de passer par la porte de devant car c’est une pente douce contrairement à la pente de la porte arrière qui a une inclinaison de plus de 20% et qu’il peut très rapidement atteindre les 80km/h. Imaizumi part devant sans attendre Onoda mais celui-ci le suit sans hésitation. Onoda se penche trop en avant et perd l’équilibre. Il tombe lamentablement à grande vitesse. Imaizumi s’arrête en catastrophe pour voir s’il est toujours vivant. Onoda lui dit alors qu’il veut y aller à vélo parce que comme ça c’est gratuit et qu’avec un billet de train économisé il a plus d’essais à la machine à capsules. Imaizumi est affligé face à la raison d’Onoda mais reste étonné sur le fait qu’Akihabara soit à plus de 45 kilomètres du Lycée et qu’il y va en vélo. Onoda a oublié son porte-monnaie mais Imaizumi ne s’en occupe plus. Il descend jusqu’en bas de la descente et actionne son moniteur de fréquence cardiaque et son cyclo-mètre. Il se prépare donc à grimper cette montée abrupte. Il s’entraîne à grimper car un jour il avait perdu contre un garçon à cause de plusieurs montées.

Il réfléchit au fait que la montée c’est juste une histoire de conservation de puissance, de réduction de poids et de rythme. La montée est difficile s’il utilise toute l’énergie de son corps dès le départ, la pression qu’elle met sur les muscles s’aggrave au fil du temps. Il a besoin de maintenant sa tension cardiaque, sa cadence et monter à un rythme stable. La route imparfaite le fait perdre l’équilibre, il change de vitesse et monte en danseuse. Imaizumi voit quelqu’un sur la route et décide de le dépasser, il est beaucoup plus lent que lui. Il s’agit d’Onoda chantant à tue-tête « Hime Hime ! ».

À la porte de derrière, Miki explique à Aya que beaucoup d’étudiants doués dans un sport sont ceux qui en font depuis leur enfance. Mais dans le cyclisme l’expérience importe peu, et que bien sûr certaines personnes font du cyclisme depuis toujours et d’autres qui paraissent normales mais leur talent reste à découvrir. Puis Miki est enthousiasmée par l’arrivée des leaders du lycée !

Image 5 Chapitre 1

Imaizumi succombe à une crampe et reste choqué devant Onoda entrain de chanter sur son simple vélo de ville en grimpant aisément. Miki rajoute enfin que certaines personnes sont nées avec le talent inné du cyclisme, et d’autres non.

GalerieModifier

InformationsModifier

Apparition des personnages (ordre d'apparition)Modifier

NotesModifier

  • Onoda rencontre pour la première fois Imaizumi et Miki.